Préface – Longtemps, je me suis couché de bonne heure

C’est encore une lecture que vous propose aujourd’hui Préface. Promis, après celle là, on reprend les chroniques. Mais voyez-vous, dans la littérature comme dans la vie, il y a des choses auxquelles on ne peut pas résister. Dans la vie, on refuse difficilement un morceau de chocolat ou à une raclette ; dans la littérature, on ne peut pas dire non à certain auteur.  Pas non à Baudelaire, pas non à Jane Austen, pas non à Sylvie Germain… et peut être par-dessus tout : pas non à Marcel Proust !

Lire la suite