Préface – Longtemps, je me suis couché de bonne heure

C’est encore une lecture que vous propose aujourd’hui Préface. Promis, après celle là, on reprend les chroniques. Mais voyez-vous, dans la littérature comme dans la vie, il y a des choses auxquelles on ne peut pas résister. Dans la vie, on refuse difficilement un morceau de chocolat ou à une raclette ; dans la littérature, on ne peut pas dire non à certain auteur.  Pas non à Baudelaire, pas non à Jane Austen, pas non à Sylvie Germain… et peut être par-dessus tout : pas non à Marcel Proust !

Lire la suite

Préface – Rimbaud et Ophélie

Eh bien, il va falloir laisser mars, et avec lui les dernières traces de l’hiver… triste ? Chez Préface on ne sait pas trop qu’en penser. Et quand on est perdu, on revient aux classiques, aux immanquables, c’est une question de principe. Alors voyons voir : si l’on vous dit Ophélie, vous répondez ? (un indice, on reste en France)… Rimbaud, bien sûr ! parce qu’en toute saison, « la pâle Ophélia flotte comme un grand lys ».

Lire la suite

Préface – Ellana

Bonjour chez auditeurs ! On ne vous mentira pas, tout ça sent la tromperie ! Un mois de mars avec un si beau soleil, ça cache forcément quelque chose ! Bien sûr, on ne se plaindra pas de l’absence de giboulée, et porté une chaleur  taquine, on ressort volontiers ces textes doux comme une madeleine, et vivifiant comme un bon jus de citron. Aujourd’hui, Préface vous présente donc une lecture de l’admirable Ellana, du regretté Pierre Bottero.

Lire la suite

Préface – Les Rétifs

Nous commençons à vous connaitre plutôt bien cher auditeur, et le bruit cour dans les couloirs que le retour du soleil ne vous est désagréable… Eh bien réjouissez-vous, car avec le beau, c’est Shirley qui nous revient, plus en forme que jamais. Aujourd’hui elle vous emmène encore du côté des îles, avec le roman Les Rétifs de la dramaturge guadeloupéenne Gerty Dambury.

Lire la suite