Retour vers le Passé – La bête du Gévaudan

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someonePrint this page

Bienvenue dans notre nouvelle émission consacrée aux mystères de l’histoire ! Le Doc, l’inventeur de la machine à voyager dans le temps, envoie deux explorateurs afin de résoudre des mystères non éclaircis.

L’entreprise s’avère cependant périlleuse. En effet, pour leur première aventure, Arthur et Philomène sont confrontés à la terrible bête du Gévaudan.

Une bête féroce au siècle des lumières

Nous sommes en 1764, dans les dernières années du règne de Louis XV. Le Roi est avertit d’une série de massacre dans un village du Languedoc, appelé le Gévaudan. Ce village ne profite guère des progrès économiques du siècle. Durant l’hiver, les habitants se nourrissent des économies de subsistances. Leurs conditions de vie sont difficiles. De plus les villageois croient en des superstitions tels que le loup garou, le diable ou le vampire.

La peur s’installe

Cette bête fit, entre 1764 et 1767, plus d’une centaine de victimes. Les femmes et les enfants furent les proies préférés de cet animal fantomatique. Quelle apparence revêtait l’animal ? Était-ce un loup ? Une hyène ? Un homme ? Un chien ? Nul ne le sait. Nos explorateurs décident de remonter le temps pour approcher ce mystère.

Où retrouvez l’équipe de Retour vers le Passé ?

N’hésitez pas à nous faire part de vos impressions sur la page Facebook de la Webradio en postant vos commentaires sous le lien de l’émission. Vous pouvez également nous retrouver sur le blog de RCF Lyon et sur le compte Twitter de la Webradio.

Rendez-vous le mois prochain pour de nouveaux voyages. D’ici là, retrouvez Aurélien dans la dernière émission de Politico sur le bilan politique français de l’été.

L’équipe tient à remercier ses partenaires grâce à qui tout cette aventure est possible RCF Lyon et l’Université Catholique de Lyon.

Emission spéciale – 30 ans après le procès Barbie, quelle(s) mémoire(s) de la Shoah ?

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someonePrint this page

Il y a trente ans, Klaus Barbie était jugé coupable de crime contre l’Humanité dans le cadre de sa persécution contre les juifs. Le chef de la Gestapo de Lyon a été attrapé en 1983 en Bolivie et jugé à Lyon, où l’horreur s’est produite. Lire la suite

Facebook
Facebook
Abonnement courriel
Flux RSS