Retour vers le passé – Le Sacre de Joséphine et de Napoléon

L’avènement de l’empire

Le 18 mai 1804, le parlement propose à Bonaparte le titre d’empereur des Français. Au mois de novembre, le peuple français approuve par plébiscite cette décision. 

Ainsi, depuis que la religion catholique fut rétablit en France par le Concordat de 1801, Napoléon se fait sacrer empereur à Notre-Dame.       

Notre-Dame de Paris au cœur de l’événement

Notre-Dame a été laissé à l’abandon pendant la période révolutionnaire. La cathédrale servait d’entrepôt et avait perdu son caractère religieux. 

Désormais, Notre-Dame représente cette continuité avec l’histoire. Elle est au cœur de la capitale de l’empire et fait une rupture avec la cathédrale de Reims qui jadis accueillait le couronnement des rois de France. 

Ce 2 décembre 1804, la belle cathédrale est décorée dans le style impérial et devient le temple à la gloire de l’empire. 

Une fresque picturale gigantesque : Le tableau de David 

En 1808, le peintre David achève son chef d’œuvre : le Sacre de Napoléon Ier, ou plutôt  le sacre de l’impératrice Joséphine. 

En effet, cette peinture a pour but de représenter le plus fidèlement possible la cérémonie religieuse pour que la postérité puisse elle-même assister au sacre du couple impérial. 

Ce tableau recèle de symboles et de secrets qui ne demandent qu’à être découvert. 

En outre nous pouvons identifier au moins 76 personnages qui ont réellement existé. 

 Où nous retrouver ? 

Rendez-vous sur la page Facebook et de la Webradio Unisphère. 

Vous pouvez également nous retrouver sur le blog de RCF Lyon et sur le compte Twitter et Instagram de la Webradio Unisphère. 

Nous remercions nos partenaires RCF Lyon et l’Université Catholique de Lyon

Merci à notre présentatrice Anne-Sophie Rochon du Verdier, ainsi qu’à notre responsable technique Marie Lepeultre

Webradio Unisphère

La webradio Unisphère rassemble des étudiants de l'Université catholique de Lyon.