Planète Popcorn – Rapport de mission Février 2018

Après un mois de Janvier déjà marqué par la thématique des Oscars, l’équipage mené par le Commandant Vincent, s’est donné pour but de continuer sur cette veine et couvrir le reste des films ayant charmé les membres de l’Académie des Oscars.

Et comme souvent avec ces derniers, l’éclectisme est de rigueur. En effet, en plus d’avoir l’évocation d’un American Dream insensé vécu par une patineuse artistique olympique, on a droit à la romance niché dans les 60’s entre une femme muette et un amphibien. Egalement, le premier amour langoureux et lascif dans une Italie des années 80’s vécu par un jeune garçon de 17 ans et enfin, la romance inhabituelle entre un couturier de renom des années 50’s et sa muse.

Margot Robbie, reine du patin

Le Commandant Vincent se fera l’honneur d’ouvrir le bal en abordant le film le plus barré de ce mois de Février : Moi, Tonya. Consacré à la légende déchue du patinage artistique Tonya Harding, le film revient sur l’incroyable scandale survenu en 1994. La patineuse, soucieuse de participer aux Jeux Olympiques, fut embarquée dans un scandale fomenté par son mari, qui s’était mis en tête de mettre hors course sa principale rivale, Nancy Kerrigan. Une oeuvre détonnante, white-trash et euphorisante dans laquelle brille Margot Robbie.

Muet comme une carpe

C’est ensuite au tour de l’officier Raphaël de s’exprimer, qui plus est sur le long-métrage ayant reçu l’Oscar du Meilleur Film : La Forme de l’Eau. Dans ce film signé Guillermo Del Toro, on y suit la vie d’Elisa, une femme de ménage muette travaillant au sein d’un complexe gouvernemental. Elle va se prendre d’affection pour un spécimen détenu la-bas : un amphibien. Un film osé, délicat et magnifique qui s’assume en profond plaidoyer anti-Trump en donnant la parole aux minorités.

Peach, sex and Sun

Ensuite, nous entendrons l’officier Louis-Valentin parler de Call Me By Your Name. Signé par l’italien Luca Guadagnino, ce film met en scène dans une Italie de carte postale, le premier amour vécu par Elio, un jeune garçon de 17 ans qui va succomber aux ravages de l’amour, face à un étudiant en archéologie doté d’un charme magnétique, Oliver. Une romance délicate, lascive et langoureuse qui n’a pas manqué d’émouvoir l’officier, particulièrement inspiré pour relater ce très joli film.

Romance sur mesure

Enfin, le Capitaine Antoine s’épanchera sur Phantom Thread du cinéaste américain Paul Thomas Anderson. Dans ce film lui aussi primé aux Oscars, on y suit la vie d’un couturier des 50’s de renom, Reynolds Woodcock (Daniel Day-Lewis) entièrement dévoué à son art. Il va pourtant voir sa vie réglée comme du papier à musique dérailler quand il va rencontrer une serveuse qui va l’inspirer (Vicky Krieps). Un drame élégant, sensuel et vénéneux qui n’a pas laissé indifférent l’officier, décidément ébloui.

Où retrouvez l’équipe du Discovery One ?

Vous pouvez retrouver tous les mois les rapports de mission de l’équipage. Ils vous y détailleront les films qu’ils ont découvert sur Popcorn. Vous pouvez d’ores et déjà retrouver leur analyse sur le recyclage au cinéma ainsi que l’émission consacrée à l’horreur au cinéma. Vous pouvez retrouver l’équipe sur la page Facebook de la Webradio ainsi que sur son compte Twitter.

L’équipage tient à remercier ses partenaires, qui accompagnent cette mission au quotidien : RCF Lyon et l’Université Catholique.

lolo_215@msn.com'

Webradio Unisphère

La webradio Unisphère rassemble des étudiants de l'Université catholique de Lyon.

Facebook
Facebook
Abonnement courriel
Flux RSS