Cette semaine à Fourvière, Pagnol et des ourses polaires

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someonePrint this page

Dans Vendredi aux Nuits #3 se croisent habitués et petit nouveau. Rencontre, tout d’abord, avec la compagnie Marius, fidèle des Nuits qui clôt son cycle Pagnol avec Le Schpountz et découverte tout jeune artiste Tim Dup. A 22 ans, il a déjà sorti un EP  baptisé « Vers les ourses polaires » et prépare son premier album. 

Un Pagnol à l’accent belge

Ils sont à Lyon comme à la maison. Après avoir présenté, Manon des Sources, Jean de Florette et la trilogie Marius, Fanny et César, la Comp. Marius revient à Fourvière pour clore son cycle Pagnol. Cette fois place au Schpountz et à son portrait cruel et drôle d’Irénée Fabre qui se rêvait star de cinéma. Un Pagnol qui a troqué ses accents marseillais pour l’accent belge des Marius. Waas Gramser est comédienne et elle sera notre invitée à 19h15. 

Le Schpountz, à découvrir à l’Odéon des Nuits de Fourvière les samedi 17 et dimanche 18 juin à 20h. 

 

Une première à Fourvière

Il assurera ce vendredi, la première partie du concert de Julien Doré archi-complet depuis des mois. Rencontre avec le tout jeune artiste Tim Dup, pianiste depuis l’âge de 7 ans, qui a composé sa première chanson en 5e pour impressionner une amoureuse. Cette semaine, c’est 4400 personnes qu’il va devoir impressionner avec les titres pop et poétiques de son premier EP « Vers les ourses polaires ».  Tim Dup est notre invité à 19h35. 

Jouer avec la gravité

Cette semaine Chloé Riegler s’est glissée dans les coulisses du spectacle Plan B et a rencontré Aurélien Bory.

Plan B est le 2e opus d’une trilogie qu’il a créée sur l’espace où il décline la 1ère, la 2ème et la 3ème dimension. Aurélien Bory aime la physique, celle des espaces et des corps et s’amuse avec ces lois au service d’un spectacle à la fois drôle et poétique.

PLAN B – AURÉLIEN BORY from Les Nuits de Fourvière on Vimeo.

Lucie Baverel

A RCF depuis 2010, Lucie Baverel est passée par la Franche-Comté et la Lorraine avant de s’installer à Lyon. Journaliste en charge des Midis RCF et des tranches du soir et du week-end, Lucie Baverel aime parler culture et chocolat, aller à la rencontre de ceux que l’on n’entend pas et là où on ne l’attend pas.

Facebook
Facebook
Abonnement courriel
Flux RSS