Préface – Le spleen en prose

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someonePrint this page

Préface revient cette semaine avec de la poésie !

Nous connaissons tous le grand Charles Baudelaire (1821-1867) rendu célèbre grâce aux Fleurs du mal, publié en 1857. Qualifié de « scandaleux » et de « révolutionnaire », le recueil de poèmes a été censuré pour cause d’immoralité. Malheureusement, c’est le début de la fin pour l’auteur qui finira par décéder en 1867, suite à un malaise qui le rendit aphasique et paralysé.

Mais aujourd’hui, l’équipe littéraire d’Unisphère ne vous parlera point des Fleurs du Mal. Le recueil ayant été lu et relu, nous avons jugé plus intéressant de vous faire découvrir un livre moins populaire : il s’agit du Spleen de Paris.

Le Spleen de Paris

C’est Henri Roblin qui a choisi de vous en parler cette semaine, dans Préface. Alors qu’il n’est pas féru de poésie à son habitude, ce recueil a su l’émouvoir. Le Spleen de Paris est un ensemble de poèmes en prose qui nous place derrière les yeux de l’auteur. Nous découvrons à travers lui la ville de Paris, avec toutes ses fantaisies, ses rêveries, ses inspirations mais aussi tout son côté sombre.

Une émission proposée par et avec Henri Roblin, accompagné de Lauren Mary à l’animation et aux lectures ainsi que Julie Moro à la technique.

 

Retrouvez les dernières chroniques préfaciennes avec Blanche de Saint André sur le dernier roman de Laurence Tardieu, Théophile Vinot sur les Nourritures Terrestres de Gide, et enfin Florent de Roubin sur l’auteur Pierre Bottero.

 

lolo_215@msn.com'

Webradio Unisphère

La webradio Unisphère rassemble des étudiants de l'Université catholique de Lyon.

Facebook
Facebook
Abonnement courriel
Flux RSS