Préface – Les Nourritures Terrestres

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someonePrint this page

Découvrez le chef d’œuvre d’André Gide avec Théophile Vinot dans Préface.

Un texte incontournable

« Agir sans juger si l’action est bonne ou mauvaise, aimer sans s’inquiéter si c’est le bien ou le mal. Nathanaël, je t’enseignerai la ferveur, une existence pathétique Nathanaël, plutôt que la tranquillité. Je ne souhaite pas d’autre repos que celui du sommeil de la mort. J’ai peur que tout désir, que toute énergie que je ne saurais pas satisfaire durant ma vie, pour leur survie, ne me tourmentent. »

Théophile Vinot, étudiant en Lettres Modernes à l’Université Catholique de Lyon, a choisi de nous présenter aujourd’hui un chef d’œuvre. Il s’agit des Nourritures Terrestres d’André Gide. Ecrivain français, Gide est sans cesse travaillé par les contradictions : le ciel et l’enfer, la liberté et la contrainte morale. Dans les Nourritures Terrestres, il aborde le vaste thème de l’amour, texte incontournable à connaître par chacun d’entre nous.

En 1947, André Gide obtient le prix Nobel de littérature avant de décéder quatre ans plus tard d’une congestion pulmonaire, le 19 février 1951.

Cette émission vous est proposée par et avec Théophile Vinot, accompagné d’Hadrien Barrau à l’animation, Henri Roblin pour les lectures et Julie Moro à la technique.

portrait gide

Portrait d’André Gide par Théo van Rysselberghe

lolo_215@msn.com'

Webradio Unisphère

La webradio Unisphère rassemble des étudiants de l’Université catholique de Lyon.

Facebook
Facebook
Abonnement courriel
Flux RSS