Fourvière : derniers éclats avant le final

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someonePrint this page

Pour la dernière de Vendredi aux Nuits cette semaine, Lucie Baverel reçoit Dominique Delorme, directeur du festival, pour dresser le bilan de cette 71e édition. Elle vous propose aussi quelques détours par le Somaliland, un pays qui, officiellement, n’existe pas, ou par le monde métaphorique des clowns Ronaldo.

 

Bienvenue au Somaliland

Pour parler de Sahra Halgan, il faut commencer par aborder l’histoire de son pays, le Somaliland. Situé dans la corne de l’Afrique, ce territoire s’est séparé de la Somalie et autoproclamé indépendant en 1991. Aujourd’hui il n’est pas reconnu par la communauté internationale.

Halgan, ça veut dire « la combattante », et ce nom, l’artiste, l’a obtenu pendant la guerre, lorsqu’elle chantait pour les soldats. Aujourd’hui, elle chante pour raconter cette histoire, la souffrance et l’espoir. Elle participera à l’Eclat Final des Nuits le 30 juillet et elle est notre invitée à 18h15.

Remède à la mélancolie

Danny Ronaldo fait partie de la sixième génération de circassiens/comédiens de sa famille. Et qui dit famille, dit héritage. Une tradition à la fois nécessaire mais qui s’avère parfois encombrante. Dans Fidelis FortibusDanny seul sous son chapiteau, tente de faire le deuil de tous les membres de sa famille : la ballerine, le jongleur, M. Loyal… Autant de personnalités dont il ne sait pas si elles sont fières de lui. Que pensent-elles donc de ses numéros ratés ? Est-ce qu’elles l’observent vraiment de là où elles reposent ? Personne ne sait. Alors Danny Ronaldo fait comme il peut et tente chaque soir de trouver une solution pour aller de l’avant, sans oublier son passé. Rencontre au micro de Chloé Riegler.

2016 : Une édition réussie ?

C’est une tradition chaque année, il nous accorde sa première et sa dernière danse, Dominique Delorme, le directeur des Nuits de Fourvière est notre dernier invité de la saison. Dès 18h40, il dressera le bilan de cette 71e édition et reviendra sur les spectacles marquants de ces deux mois de festival.

 

Lucie Baverel

A RCF depuis 2010, Lucie Baverel est passée par la Franche-Comté et la Lorraine avant de s’installer à Lyon. Journaliste en charge des Midis RCF et des tranches du soir et du week-end, Lucie Baverel aime parler culture et chocolat, aller à la rencontre de ceux que l’on n’entend pas et là où on ne l’attend pas.

Facebook
Facebook
Abonnement courriel
Flux RSS