Serge Valletti entre ballon rond et grève du sexe

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someonePrint this page

Dans Vendredi aux Nuits cette semaine, rencontre avec l’auteur-acteur Serge Valletti qui présente deux pièces aux Nuits de Fourvière et le metteur en scène Emmanuel Daumas qui nous rejoindra en deuxième partie d’émission. 

La première retrace l’histoire fantasmagorique d’un homme et d’un joueur de football brésilien, la seconde, l’histoire de femmes qui ont choisi d’arrêter l’amour, pour arrêter la guerre. Derrière les textes de ces deux pièces se trouve Serge Valletti, auteur invité du festival chaque année depuis 2011 pour ses traductions d’Aristophane. Rencontre.

 

Une histoire de foot et de famille

Monsieur Armand dit Garrincha est né dans la tête d’Eric Elmosnino, qui en a parlé à Patrick Pineau, qui en a parlé à Serge Valletti. L’histoire d’un des plus grands joueurs de football brésilien Manoel dos Santos, surnommé Garrincha, mêlée à celle de l’oncle de l’auteur. Retour sur ce spectacle qui se joue jusqu’au 30 juin sous le préau du collège Jean Moulin.

 

Faites l’amour, pas la guerre

Voilà 6 ans, que chaque année, Serge Valletti revient aux Nuits de Fourvière pour partager son amour des textes d’Aristophane. Il en a traduit 11 sur les 40 que l’auteur du 5e siècle avant J.-C. aurait écrit dont Lysistrata. Rebaptisée par l’auteur La stratégie d’Alice, cette pièce nous parle de femmes qui refusent de faire leur devoir conjugal tant que leurs hommes feront la guerre. Mis en scène par Emmanuel Daumas, elle prend chaque soir l’accent du sud.

La stratégie d'alice
A l’Odéon à 21h30 jusqu’au 26 juin

 

« The Encounter »: Rendez-vous en terre inconnue

Si l’artiste Simon McBurney revient en France, c’est pour emmener le public en Amazonie. The Encounter – la rencontre, est un projet adapté d’un livre écrit par un photographe américain Loren McIntyre parti à la rencontre des peuples d’Amazonie à la fin des années 60. Lorsque l’artiste anglais le découvre, il y a 20 ans, il veut tout de suite le porter ce récit sur scène. Mais avant, il part lui même au Brésil à la rencontre de deux communautés très différentes.  Au Radiant-Bellevue jusqu’au samedi 25 juin, Simon McBurney sera seul sur scène, les spectateurs, eux, auront un casque sur les oreilles. Le reportage de Chloé Riegler.

The-Encounter
Au Radiant à 20h jusqu’au 25 juin.



Un souvenir de tournée… par Serge Valletti par RcfLyon

Lucie Baverel

A RCF depuis 2010, Lucie Baverel est passée par la Franche-Comté et la Lorraine avant de s’installer à Lyon. Journaliste en charge des Midis RCF et des tranches du soir et du week-end, Lucie Baverel aime parler culture et chocolat, aller à la rencontre de ceux que l’on n’entend pas et là où on ne l’attend pas.

Facebook
Facebook
Abonnement courriel
Flux RSS