Laurent Wauquiez multiplie les compétences de la région

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someonePrint this page

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Laurent Wauquiez ne laisse pas indifférent. Le nouveau président de la région Auvergne Rhône-Alpes est un personnage clivant. Catalogué “bad boy de la droite” par la presse nationale, ses inimitiés sont également nombreuses dans son propre parti politique.

wauquiez en pref

Durant la campagne des élections régionales ses prises de positions sur les fiches S et sur la sécurité en général ont crispé ses adversaires et une partie des observateurs. Droit dans ses bottes, le numéro 2 Les Républicains a confirmé ses choix le 7 janvier lors de son investiture à la tête de la région avec la création d’une vice-présidence à la sécurité, à la chasse, à la pêche et aux partenariats internationaux… Des compétences hors du champ d’action d’une collectivité régionale.

Un discours centré sur des problématiques nationales

Pour Romain Meltz, professeur de sciences politiques à l’université Lumière Lyon 2, les choix du nouveau président font état “des difficultés de Laurent Wauquiez à se cantonner aux questions régionales. Dans les orientations qu’il a donné dans son discours d’investiture, il était toujours très centré sur les questions nationales comme la réduction des charges patronales pour les TPE, une promesse de campagne”.

 

 

La question de la préférence régionale

Autre promesse de campagne : la généralisation de la préférence régionale dans les marchés publics gérés par le conseil régional. Laurent Wauquiez le repete : “il s’agit seulement de bon sens“. Un bon sens que se heurte toutefois au code des marchés publics et aux directives européennes en la matière :

Julien Urgenti

Diplômé de l'ISCPA Lyon en 2004, il a travaillé depuis au sein de différentes rédactions en Guadeloupe et en Drôme-Ardèche notamment. Très attaché à sa ville natale, il fait son retour à RCF Lyon en septembre 2015 après un premier passage en 2012-2013. Passionné par la politique locale, le sport et le chocolat, Julien est le reporter de la rédaction.

Facebook
Facebook
Abonnement courriel
Flux RSS