Laurent Wauquiez, nouveau président de la nouvelle région Auvergne-Rhône-Alpes

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someonePrint this page

Le 4 janvier 2016 Laurent Wauquiez est devenu officiellement le nouveau président d’une nouvelle région Auvergne-Rhône-Alpes. Il s’agit de « faire de la région un modèle en France et en Europe » a expliqué Laurent Wauquiez dans sa déclaration de candidature.

5 candidats pour un fauteuil

Arrivé en début d’après-midi à l’hôtel de région à Lyon, Laurent Wauquiez (LR-UDI-Modem) avait face à lui 4 autres candidats : Jean-Charles Kohlhaas (Le Rassemblement écologique et citoyer), Jean-François Debat (PS), Cécile Cukierman (PC) et Christophe Boudot (FN). Le candidat frontiste a choisi de rendre hommage à son prédécesseur, Bruno Gollnish, et dénoncer la réforme territoriale.

C’est au candidat socialiste, le maire de Bourg-en-Bresse Jean-François Debat qu’est revenue la lourde tâche de défendre le bilan du président sortant Jean-Jack Queyranne. Jean-François Debat a aussi rappelé son opposition « à toute déclaration populiste à visée nationale« .

Après dépouillement, Laurent Wauquiez a remporté 113 voix et prend donc la présidence de la nouvelle région.

 

Réduction des vice-présidences

La séance s’est poursuivie dans la soirée du lundi. Entre deux suspensions de séance les nouveaux élus ont désigné les membres de la commission permanente. Ils ne sont que 35 élus LR/UDI/MoDem, 11 PS et apparentés, 10 FN, 2 Rassemblement, 2 Humains d’Abord, 1 PRG. Soit 61 élus dont le président, Laurent Wauquiez a en effet demandé une réduction du nombre de vice-présidents.

Etienne Blanc sera le 1er vice-président en charge des finances et de l’administration. Brice Hortefeux est lui désigné à l’aménagement du territoire et à la solidarité. Juliette Jarry sera elle en charge de l’économie de proximité, commerce, artisanat et numérique. Quant au centriste Patrick Mignola se voit confier les transports tandis que Martine Guibert se consacrera à la santé et au social.

Les autres vice-présidences
Béatrice Berthoux : lycées. Eric Fournier : environnement et développement durable. Martial Saddier : entreprise. Émilie Bonnivard : agriculture, viticulture, monde rural. Philippe Meunier : sécurité, chasse et pêche. Yannick Neuder : enseignement supérieur. Stéphanie Pernod-Beaudon : formation professionnelle et apprentissage. Nicolas Daragon : tourisme, montagne. Florence Verney-Carron : culture et patrimoine. Marie Camille Rey : jeunesse, sport et vie associative.

 

« Les gens n’ont pas confiance dans les politiques »

Outre la baisse des indemnités des nouveaux élus, le nouveau président a pris une mesure symbolique : supprimer les téléphones portables accordés aux conseillers régionaux. Le nouveau président a l’intention d’économiser 19 millions d’euros en opérant des coupes sombres dans les privilèges des élus.

Écoutez sa réaction au micro de Julien Urgenti, RCF Lyon.

 

Julien Urgenti

Diplômé de l'ISCPA Lyon en 2004, il a travaillé depuis au sein de différentes rédactions en Guadeloupe et en Drôme-Ardèche notamment. Très attaché à sa ville natale, il fait son retour à RCF Lyon en septembre 2015 après un premier passage en 2012-2013. Passionné par la politique locale, le sport et le chocolat, Julien est le reporter de la rédaction.

Facebook
Facebook
Abonnement courriel
Flux RSS