Drôme : un rempart pour le PS

Dans la Drôme, la victoire de la droite au 2e tour est un peu moins large qu’ailleurs dans la région.  Réactions des candidats locaux après la victoire de Laurent Wauquiez à la tête de la nouvelle région.

Michel Grégoire est à la fois triste de perdre la région dans laquelle il a siégé comme conseiller régional socialiste et écologiste de la majorité et heureux que la Drôme soit un “rempart” qui a su protéger le PS. Il répond à la rédaction de Caroline Prat, RCF Drôme:

 

Résultats à Valence

A Valence, sur sa propre ville, le député Les Républicains Nicolas Daragon n’arrive qu’en seconde position derrière Michel Grégoire, qui obtient 41.87% soit 1.5 point de plus que le maire de Valence.

Nicolas Daragon, élu conseiller régional, devra laisser son siège au conseil départemental :

 

Le FN est satisfait

Le candidat Front National Thierry Seneclauze est satisfait de ce second tour. Arrivé dans la Drôme en tête au premier tour, le report de voix l’élimine au second mais il fait mieux qu’en 2010 ( +10 points) et siègera le plus possible.

Après le score du Front National dans le département, Nathalie Nieson, première secrétaire du parti socialiste dans le département et députée maire de Bourg de Péage analyse le vote des habitants de l’Ain. Dimanche soir, le Front National arrivé en tête au premier tour,  était dernier au second, mais avec 5 000 voix supplémentaires par rapport à dimanche dernier.

Elise Moreau

Journaliste sur RCF depuis 2013, Elise Moreau a présenté les informations nationales et internationales. Elle a rejoint RCF Lyon en 2014 et présente actuellement le 18/19, émission d'actualité régionale.

Facebook
Facebook
Abonnement courriel
Flux RSS