Un petit air d’Arménie en Rhône-Alpes

L’histoire familiale de Jean Der Mekdian est marquée par l’Histoire du XXe siècle. Sa grand-mère a fui son pays, l’Arménie, en 1915 alors que se déroulait l’un des premiers génocides de l’histoire contemporaine.

Arrivés via Marseille

Aujourd’hui à Lyon, Jean Der Mekdian raconte l’histoire de sa grand-mère, pour que la mémoire reste vive, non seulement au cœur de la communauté arménienne, mais pas seulement. Comme Jean Der Mekdian, de nombreux descendants de ces réfugiés entretiennent le souvenir du génocide, l’exil, et leur nouvelle vie dans leur pays d’accueil : la France.

Arrivés souvent via Marseille, une partie de ces Arméniens ont ensuite remonté la vallée du Rhône. Ils se sont installés principalement à Lyon et Décines (Rhône), à Romans-sur-Isère et Valence (Drôme), Saint-Etienne (Loire) ou encore à Vienne et à Grenoble (Isère).

Un centre national de la mémoire arménienne

Ils sont environ 100 000 issus de ces réfugiés d’Arménie (source Bibliothèque municipale de Lyon), à faire vivre le souvenir de leurs grands-parents. Avec parfois l’envie de rassembler les documents en un lieu, de perpétuer le souvenir des disparus.

Et de faire connaître la culture arménienne. Ainsi à Valence, en 2005, le Centre du patrimoine arménien a été inauguré. Plus récemment, en 2013 c’est à Décines, près de Lyon qu’a vu le jour un Centre national de la mémoire arménienne.

 

Parcours de vie, parcours de foi

Une mémoire religieuse aussi, conservée et transmise notamment par l’Église apostolique arménienne de Lyon. Jean Der Mekdian en est le trésorier. Pour lui, son parcours de foi est indissociable de sa vie personnelle. Il se raconte au micro de Laetitia de Traversay, RCF Lyon.

 

Valérie-Anne Maître

Arrivée à RCF Lyon en 2013, Valérie-Anne Maitre a été journaliste les années précédentes dans plusieurs rédactions RCF dans sa Franche-Comté natale. En charge des informations locales, elle est aussi très branchée sur l’actualité numérique et les réseaux sociaux n’ont pas de secret pour elle.