Objectif 5% pour DLF mais aussi pour le PC

Ils partent tous les deux en autonomie au premier tour et espèrent passer la barre des 5%: Gerbert Rambaud (DLF) et Raphaël Debu (PCF) sont les invités de Droit de Citer vendredi 23 octobre.


Droit de Citer 23/10/2015 par TLM

Le parti souverainiste et eurosceptique de Nicolas Dupont-Aignan “Debout la France” souhaite, pour la première fois de son histoire, présenter des listes dans toutes les régions pour le scrutin de décembre prochain. Son leader en Auvergne-Rhône-Alpes se place en “gaulliste et rassembleur”. Gerbert Rambaud milite notamment pour que les parts de l’Etat dans l’aéroport de Lyon Saint-Exupéry reviennent à la Région car “l’aéroport a été payé par nos impôts, nos entreprises, nos passagers”. Le candidat de DLF considère que l’infrastructure doit dépendre de l’Etat et des collectivités: “on n’a pas le droit de le laisser vendre même à des entreprises françaises privées”.

VENDRE LE SIÈGE RÉGIONAL D’AUVERGNE

Pour Gerbert Rambaud on doit travailler à la moralisation de la vie politique tant au niveau national qu’au niveau régional. Le représentant de Nicolas Dupont-Aignan veut vendre le siège de la région Auvergne “qui a coûté 80 millions d’euros” et créer des “antennes départementales de la Région pour pouvoir rayonner”

Le chef de file évoque les 4,25 % de voix qu’il a obtenues aux Européennes de l’an dernier dans la région et sur les sondages qui crétitent les listes DLF de 7 à 8 % des intentions de vote. Gerbert Rambaud espère être “le faiseur de Roi” enter les deux tours de ces régionales.

“Nous avons des gens de gauche et de droite qui nous rejoignent” déclare le candidat de DLF qui refuse d’exclure par prinicpe une future à alliance avec le Front National en déclarant: “nous ne sommes ni système ni extrême”. Il affirme avoir réuni les 230 personnes candidatres sur les treize circonscriptions de la nouvelle Région Auvergne-Rhône-Alpes.

DEUX LISTES DU FRONT DE GAUCHE

A Gauche, c’est l’éclatement des listes. Le PCF a choisi de partir en autonomie avec ses listes “L’humain d’abord”. Autonomie du PS mais autonomie aussi du Parti de Gauche de Jean-Luc Mélenchon qui a décidé de s’allier à Europe-Ecologie Les Verts en Auvergne-Rhône-Alpes. Pour Raphaël Debu, tête de liste PCF à Lyon son parti est la seule “voix sociale et républicaine”. Il souhaite porter “la défense des services publics, la démocratie et l’égalité des territoires” et tant pis si le Front de Gauche se trouve divisé en deux listes.

Le PCF qui se défend tout de même de ne pas être écologiste: “je ne pense pas qu’on puisse à avoir une politique industrielle si on n’a pas aussi une réflexion sur l’impact environnemental que ca peut avoir”.

Malgré les derniers sondages, Raphaël Debu espère bien dépasser les 5% qui lui permettront de fusionner dans l’entre-deux tours avec l’obejctif “de conserver cette région à gauche” car “Laurent Waquiez est le partisan de la régression sociale” selon le candidat communiste.

Elise Moreau

Journaliste sur RCF depuis 2013, Elise Moreau a présenté les informations nationales et internationales. Elle a rejoint RCF Lyon en 2014 et présente actuellement le 18/19, émission d'actualité régionale.